Conseil régional Midi-Pyrénées Budget 2015 : j’ai voté contre

Conseil régional Midi-Pyrénées
Budget 2015 : j’ai voté contre

Le budget de la région est directement impacté par l’austérité gouvernementale. La baisse des dotations de l’Etat implique un manque à gagner de 152 millions d’euros pour Midi-Pyrénées d’ici 2017.

Le gouvernement impose aux régions ces restrictions sous prétexte de « redressement des comptes publics ». Comment l’accepter alors que les familles les plus riches de ce pays ne sont pas mises à contribution et que le pacte de responsabilité accorde 20 milliards d’euros de cadeaux sans contreparties ?

Se soumettre au repli de la puissance publique comme outil de planification, de redistribution et de relance, c’est renoncer aux nécessaires transitions écologiques et sociales et accepter l’approfondissement de la crise économique.

Cette politique absurde enfonce chaque jour un peu plus le pays dans la crise et le chômage. L’urgence est à refuser l’austérité imposée pour ouvrir la voie à des alternatives citoyennes. C’est le sens de mon vote.

Parce que ce budget n’est pas à la hauteur de la situation, les élus Front de Gauche ont défendu des amendements pour soutenir les secteurs les plus fragilisés par l’austérité. Ceux-ci visaient à relancer l’investissement public local, à maintenir et créer des emplois dans le milieu associatif, à soutenir le secteur culturel, à engager plus fortement la transition écologique et à réorienter des crédits à destination des entreprises vers la relocalisation de l’économie. Toutes ces propositions ont été rejetées.

Refusons la résignation qui menace des politiques publiques indispensables et empêche de répondre aux urgences de notre temps. Engageons-nous contre la réforme territoriale qui vise à dessaisir encore plus les citoyens de leurs affaires.
Guilhem SERIEYS, conseiller régional Midi-Pyrénées – Parti de Gauche

Austérité, victoires du Front de Gauche et vie démocratique à la Région, càpmte-rendu de l'Assemblée Plénière du 20 décembre 2012

Be Sociable, Share!

Militant au Parti de Gauche

Parti de gauche