Les élus du PG refusent ce budget

Conseil régional Midi-Pyrénées

Les élus du Parti de Gauche refusent d’approuver ce budget de rigueur

 Le budget 2014 du Conseil régional est marqué par une baisse des dotations de l’Etat de 20 millions d’euros.

 Nous refusons ce mouvement de réduction de l’intervention publique, de réduction des budgets, de réduction de l’Etat, de réduction de la solidarité.

 Notre région serait mieux défendue si la majorité régionale s’engageait à contester avec nous l’austérité et à mener un bras de fer avec la logique du gouvernement.

 Ce budget est contraint et parfois en baisse, notamment dans les domaines de la solidarité, de la culture, du sport, des aides aux territoires ruraux.  

Nous avons bataillé pour un budget offensif et  solidaire afin de relancer les interventions régionales face à la crise et instaurer un bouclier social.

 Avec un endettement très faible, la Région Midi Pyrénées a des marges de manœuvre à sa disposition pour répondre aux attentes fortes de la population.

Nous nous félicitons d’avoir obtenu avec le groupe Front de Gauche des avancées avec l’augmentation du fonds social lycéen et pour la formation professionnelle des demandeurs d’emplois. Sur l’initiative du Front de Gauche, la Région a également lancé un appel au gouvernement pour que l’Etat rembourse les plus de 200 millions qu’il doit à la Région, que les collectivités bénéficient de ressources fiscales nouvelles et que le taux de TVA appliqué aux transports publics soit ramené à 5,5%.

 Malgré les victoires obtenues par le Front de Gauche, force est de constater que ce budget n’est pas à la hauteur de l’urgence sociale et des nécessités écologiques. Les élus du Parti de Gauche se sont donc abstenus.

 Nicole Fréchou et Guilhem Serieys,

Conseillers régionaux du Parti de Gauche

Be Sociable, Share!

Militant au Parti de Gauche

Parti de gauche