Pauvreté dans nos campagnes et retraites agricoles: il faut agir !

Dure réalité que la pauvreté en milieu rural ! Elle est souvent masquée par la dignité de ceux qui sont en souffrance.

La situation des femmes est particulièrement préoccupante. Elles mériteraient vraiment une toute autre considération politique !

Aujourd’hui, 14 % des femmes vivent sous le seuil de pauvreté. Ce sont les femmes qui sont les plus soumises au travail précaire, en particulier lorsqu’elles ont des enfants.

Nous les côtoyons tous les jours, nos « nounous » sans réel statut professionnel, nos aide-ménagères et assistantes de vie au service permanent des plus âgés, mais contraintes aux horaires flexibles, aux bas salaires et aux déplacements mal indemnisés. Valorisons enfin la dignité de leur travail par un nouveau un statut protecteur.

Et combien sont-elles, dans nos campagnes, parmi les 700 000 femmes françaises âgées de plus de 65 ans et vivant sous le seuil de pauvreté ? Ce sont souvent ces retraitées de l’agriculture aux pensions de misère de 300 ou 400 euros mensuels. Elles sont depuis des années dans des situations désastreuses, avec des revenus caractéristiques d’une situation d’extrême pauvreté alors même que leurs besoins sociaux et de santé s’accroissent considérablement. Comment concevoir qu’elles ne puissent pas recevoir de la solidarité nationale une juste rétribution de leurs efforts trop longtemps passés sous silence ?  Face à tant d’injustices, pour nos aînés, pour ces milliers de femmes souvent seules, au courage du quotidien, il faut des réponses claires. Oui, nous devons leur assurer dès maintenant une vie meilleure avec une retraite qui ne soit pas inférieure à 85 % du SMIC. Cette mesure, c’est une simple exigence d’humanité. Ce doit être une exigence incontournable d’une société qui place l’humain d’abord. Ce sera la première loi que je proposerai à l’Assemblée Nationale si je suis élu député aux élections législatives des 10 et 17 juin.

Guilhem Serieys,
Conseiller régional,
Candidat à l’élection législative

Be Sociable, Share!

Militant au Parti de Gauche

Parti de gauche