Rodez. Seyries fait des propositions pour l’emploi industriel

Article publié dans la Dépêche du Midi, le 22 décembre 2011.

Comme de nombreux Aveyronnais, Guilhem Serieys, candidat aux législatives pour le Front de gauche, et Ghislaine Cerles, sa suppléante, ont été choqués par la situation précaire concernant l’entreprise Valmont et surtout les liquidations judiciaires de Valaubrac et Amarilys. Face à ces pertes – encore – d’emplois industriels, le candidat et sa suppléante posent des propositions.

« À force de limiter les possibilités d’intervention publique dans l’économie, les libéraux comme Censi et Sarkozy sont totalement incapables de dire comment sauver ce type de production. » Alors pour Serieys, l’intervention publique pour l’emploi industriel passe par « un système bancaire guidé par l’intérêt général et non la rentabilité financière.

Il est urgent de mettre sous contrôle le système bancaire et de créer un pôle public financier pour intervenir en soutien de l’investissement productif utile et des trésoreries, en particulier des PME. » En outre, protéger et développer l’emploi industriel passe pour Serieys par le rétablissement de l’autorisation administrative de licenciement, un droit de veto des représentants des salariés sur les décisions stratégiques des entreprises et un droit de reprise en coopérative, entre autres mesures pour la relocalisation des productions industrielles en France.

Be Sociable, Share!

Militant au Parti de Gauche

Parti de gauche