Rodez. L’appel au peuple du Front de gauche

Élections régionales. Front de gauche. La Dépêche du Midi du 12 mars 2010.

« Aidez-nous » lance le Front de gauche. L’appel n’a rien d’un SOS, c’est une invitation à voter – et surtout à voter pour le Front de gauche. Jugeant que « l’abstention sert les intérêts des puissants et des installés », à commencer par le président Sarkozy.

Outre son opposition claire à la droite gouvernementale, le Front de gauche se présente comme une alternative à la gauche socialiste. Son leader régional, Christian Picquet, axe son discours sur « la dignité », « la « résistance sociale », la « vérité écologique » et la « clarté politique ».

Au relais dans l’Aveyron, Guilhem Sérieys en appelle lui aussi aux désespérés qui envisagent de s’abstenir. Il vise ceux qui ne veulent plus voter UMP pour « ne pas encourager le gouvernement » ; ceux qui ne veulent pas voter PS ou Europe écologie pour « ne pas les inciter à poursuivre dans leur politique d’opposition molle ». « S’abstenir, c’est laisser faire ».

Déjà le conseiller régional sortant songe au deuxième tour, assurant que le « rassemblement contre la droite sera de rigueur ». Cependant il rappelle que le premier tour aura son importance puisque « le Front de gauche aura le nombre d’élus proportionnel » à son résultat de ce dimanche.

Be Sociable, Share!

Militant au Parti de Gauche

Parti de gauche